Coupe Davis - Coupe Davis : Lucas Pouille remporte le premier match face à Kyle Edmund

L'Equipe.fr
Le Français Lucas Pouille s'est adjugé le premier match du quart de finale de Coupe Davis face au Britannique Kyle Edmund (7-5, 7-6[6], 6-3) vendredi à Rouen.

Le Français Lucas Pouille s'est adjugé le premier match du quart de finale de Coupe Davis face au Britannique Kyle Edmund (7-5, 7-6[6], 6-3) vendredi à Rouen.Cette fois, Lucas Pouille n’a pas eu à attendre longuement aux vestiaires, que son tour vienne : jeudi, le tirage au sort l’avait désigné premier joueur français à entrer sur le court en terre battue installé au cœur de la Kindarena, vendredi après-midi à Rouen, pour lancer le quart de finale contre la Grande-Bretagne. Le Nordiste (23 ans, 17e), numéro un tricolore de circonstance, a honoré sa troisième cape par un succès solide, surtout précieux, face à Kyle Edmund (22 ans, 47e), en trois manches (7-5, 7-6[6], 6-3, en 2h11). Une victoire qui lance idéalement la bande à Noah, orpheline de ses Mousquetaires, et qui donne l’occasion, dans la foulée, à Jérémy Chardy de faire le break contre Daniel Evans.Pouille, deux fois à deux points de perdre un setAppliqué et impliqué, le poing souvent dirigé en direction de son capitaine, Lucas Pouille aura su mieux négocier que Kyle Edmund les moments-clés de la rencontre. Après avoir immédiatement rendu un break d’avance en début de partie (2-2), le Français n’a plus été inquiété au service (19/22 derrière sa première sur le set, 81% sur le match), à l’exception du deuxième jeu, à 5-4, 30A pour le Britannique : un coup droit long de ligne de celui-ci de peu dans le couloir, puis un ace extérieur, et la menace a vite été écartée. C’est à 5-5 qu’Edmund a perdu pied une première fois : il a arrêté de suivre ses gifles puissantes, et bombées, de coup droit au filet, s’obligeant à en frapper toujours un de plus. Punition immédiate : avec l’enjeu et un bras est subitement un peu moins bien passé, l’Anglais a raté l’immanquable, offrant le break sur un coup droit d’attaque avec le court grand ouvert (6-5).Sur la lancée du gain du premier acte (45 minutes), Lucas Pouille a glané 9 des 10 premiers points du deuxième (2-0, 0-15). Bien plus agressif que son adversaire, en nette baisse de régime (14 coups gagnants à 4 sur la manche, 11-11 dans la première, 30-20 au total), l’élève d’Emmanuel Planque, présent au bord du terrain, a mené 3-1, 0-30, puis 4-2, 30A, sans parvenir à totalement décrocher Edmund. Le Britannique est progressivement redevenu dangereux, jusqu’à recoller à 4-4, puis passer devant (5-4). Au tie-break, après trois fautes directes en revers, une remise de coup droit dans le filet et une double faute de Pouille, Edmund s’est retrouvé en position idéale : 5-2, deux services à suivre. Pouille a alors été costaud, osant l’amortie (5-3), puis enchaînant deux revers lasers (5-4). Suffisant pour mettre la pression sur son adversaire, trop pressé d’en finir dans l’échange avec son coup droit (5-5). A 6-6, le Français a réussi un retour de coup droit gagnant, puis conclu par une première gagnante (8-6).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages