Coupe Davis - Daniel Evans, battu par Jérémy Chardy : «Essayer de rester positif par rapport à la surface»

L'Equipe.fr
Le numéro trois britannique a appris la semaine dernière qu'il avait échoué à un contrôle antidopage en avril.

Déboussolé vendredi sur la terre battue rouennaise, Daniel Evans dit vouloir essayer de rester positif à propos d'une surface qui ne lui sied guère. Face à Lucas Pouille dimanche, si les Anglais sont encore en vie, il s'attend à une rencontre différente.Daniel Evans, battu par Jérémy Chardy vendredi : «Je me dois d'essayer de rester positif par rapport à la surface. Ce match va forcément me servir pour la suite. Après, j'ai n'aime pas ce genre de joueurs (comme Chardy) qui t'oblige à frapper des balles hautes. Pouille, ce n'est pas du tout pareil, donc ce sera un match différent. Je vais essayer de gagner des points pendant la saison sur terre battue, et surtout m'en servir pour être prêt pour le gazon.»Leon Smith, capitaine de la Grande-Bretagne : «Aujourd'hui (vendredi), les Français ont mieux joué que nous. Kyle (Edmund) contre Lucas, c'était un match de qualité, il y a eu quelques points, dans les deux premiers sets, qui auraient pu changer la suite de la partie. Daniel (Evans) doit construire de la confiance sur terre battue. Il s'est débrouillé de mieux en mieux au fil des sets, il lui en faudra d'autres pour élever son niveau. Chardy à la place de Simon, c'était un changement intelligent du staff français, parce que Chardy a un gros service, un gros coup droit et ses frappes rebondissent très haut. Le double de samedi, ce sera encore un match très difficile, contre des joueurs (Mahut et Benneteau) expérimentés sur terre battue et qui ont eu des bons résultats ensemble. Jamie (Murray) et Dominic (Inglot) aussi se comprennent bien. Nous sommes encore outsiders, mais nous aurons des ouvertures pendant le match.»La France mène 2-0 contre la Grande-Bretagne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages