Coupe Davis - Hugo Gaston non retenu dans le groupe français pour la Coupe Davis

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le capitaine de l'équipe de France, Sébastien Grosjean, a décidé de ne pas conserver Hugo Gaston, dans le groupe France, qui affronte jeudi la République tchèque pour son premier match de poule de Coupe Davis à Innsbruck. Hugo Gaston est donc le recalé de la bande. Partie à six joueurs à Innsbruck, pour préparer la phase de poule, face à la République tchèque jeudi (16 h) et la Grande-Bretagne samedi, l'équipe de France est désormais dans sa composition définitive à cinq joueurs. Et c'est donc le jeune Toulousain (66e mondial, 21 ans), récent quart de finaliste au Rolex Paris Masters, qui a été sorti du groupe par le capitaine des Bleus, Sébastien Grosjean, qui a privilégié l'expérience d'un Richard Gasquet et le petit vécu d'Adrian Mannarino en Coupe Davis (2 matches contre les Pays-Bas en 2018), au moment de faire son choix. Sébastien Grosjean « Hugo s'est très bien intégré, avec son état d'esprit, sur et en dehors du terrain, et il reste avec nous jusqu'au bout. Il fait partie de l'équipe » « Il y avait à remplacer Ugo Humbert (forfait, tout comme Gaël Monfils). Le choix s'est porté sur Adrian (Mannarino). Par rapport à son niveau de jeu, mais aussi le fait qu'il puisse apporter aussi un peu plus d'expérience encore dans l'équipe », a justifié le capitaine de la sélection, qui comptera tout de même un bizuth dans son effectif, en l'occurrence le mieux classé des Français sur la compétition, Arthur Rinderknech (58e mondial). Mannarino, Rinderknech ou Gasquet, trois pour deux places en simple Mais si Hugo Gaston est sorti du « cinq majeur », il n'a pas pour autant physiquement quitté le groupe et il demeurera avec ses camarades jusqu'au bout de l'épreuve. « Hugo fait partie du groupe, même s'il n'est pas dans les cinq. Il s'est très bien intégré, avec son état d'esprit, sur et en dehors du terrain, et il reste avec nous jusqu'au bout. Il fait partie de l'équipe », a insisté Grosjean, qui doit maintenant désigner les deux joueurs qui disputeront les simples jeudi, entre Adrian Mannarino, Arthur Rinderknech et Richard Gasquet. Mais il semble bien que son choix soit fait. « J'ai déjà mon idée, bien évidemment. Je donnerai l'équipe ce soir aux gars et, dans le règlement, j'ai jusqu'à demain une heure avant le début de la rencontre. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles