Tennis - Coupe Davis - Nicolas Mahut : «On évite de parler des absents»

L'Equipe.fr
Nicolas Mahut a été éliminé au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid, mercredi par un spécialiste de la terre battue, Pablo Cuevas (5-7, 6-4, 6-4).

Aligné en double avec Julien Benneteau, Nicolas Mahut a assuré jeudi, après le tirage au sort du quart de finale contre la Grande-Bretagne, que le groupe vivait «très bien» l'absence des Mousquetaires ce week-end, une première depuis 2005.Nicolas Mahut : «Beaucoup de choses se sont passées ces derniers temps. La situation de Jo (Tsonga), l'état de forme des uns et des autres... Ça a fait parler, mais plus en dehors qu'à l'intérieur du groupe. C'est la magie de la Coupe Davis, ce n'est jamais comme on l'attend. L'équipe qui est là est compétitive. Le fait qu'il n'y ait plus de «Mousquetaires» ? On le vit très bien. On évite de parler des absents. Il y a quand même le stress de la rencontre à gérer. Le changement de surface est déjà suffisamment délicat à gérer.»Julien Benneteau : «C'est une rencontre où on est légèrement favoris, parce que ça se joue en France et qu'on a choisi la surface. Mais Edmund joue très bien. Il a énormément progressé. Evans, on ne sait pas trop ce qu'il vaut sur terre battue. Mais il revient de nulle part. Il a fait des efforts incroyables. Le double est très solide, aussi. Ils vont tous avoir un état d'esprit monstrueux. Ce sont des British !»Lucas Pouille : «(Sur son statut de numéro un français ce week-end) Il n'y a pas vraiment de leader dans l'équipe, on va tous donner le maximum pour gagner nos points. Je vais jouer mon match comme si j'étais numéro deux ou trois français. (Vendredi, il débutera contre Edmund) A chaque fois, j'ai joué en deuxième match (à Trinec puis Zadar), c'était toujours un peu long d'attendre dans le vestiaire (sourire). Je joue très bien, je suis prêt physiquement, j'ai de bonnes sensations.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages