Coupe Davis - Rafael Nadal :

L'Equipe.fr
L’Equipe

Héros de la qualification de l'Espagne en finale, Rafael Nadal vit avec son groupe une semaine très agitée. Rafael Nadal, après la qualification de l'Espagne en finale : « Nous sommes passés par beaucoup d'émotions cette semaine. Hier (dans la nuit de vendredi à samedi), je suis rentré dans ma chambre à 4h24 (après la victoire tardive face à l'Argentine). Il y a deux jours, le père de Roberto (Bautista Agut) décédait. Aujourd'hui, Pablo (Carreno Busta) était souffrant et Marcel (Granollers) ne se sentait pas bien. Feli (Lopez) a fait un bon match en simple en sachant qu'il allait jouer à la dernière minute. Après, on a joué ensemble en double, et ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas fait. Mais on est amis, on se connaît bien, ça aide. On savait que ça allait être dur, qu'on n'aurait pas beaucoup d'occasions. Au deuxième set, on a eu des problèmes pour trouver des solutions au retour. Il fallait attendre, gagner nos mises en jeu. Quelle que soit la manière, il fallait arriver au tie-break. Et là, on a sauvé des points incroyables, dans des moments incroyables. On ne peut pas être plus heureux. On ne peut pas plus remercier la foule. Sans elle, je ne dis pas qu'on n'aurait pas gagné. Mais le pourcentage de chances aurait été plus faible. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi