Coupe Davis - Sébastien Grosjean trouve que le huis clos est « regrettable » pour la Coupe Davis en Autriche

·1 min de lecture

Alors que l'équipe de France s'apprête à partir en Autriche pour préparer la Coupe Davis qui débutera le 25 novembre, Sébastien Grosjean, le capitaine, a appris le confinement général mis en place par les autorités autrichiennes. Niveau timing, ça ne pouvait pas plus mal tomber. Alors que l'équipe de France de Coupe Davis doit s'envoler samedi pour Innsbruck, l'Autriche a annoncé ce vendredi le confinement pour l'ensemble de sa population, après l'avoir d'abord prévu pour les seuls non-vaccinés. Comme tout le monde, Sébastien Grosjean, le capitaine de l'équipe de France, a appris la nouvelle dans la matinée. Et pour l'instant, il navigue un peu à vue. lire aussi Coupe Davis : la composition des groupes « On avait des informations positives sur la présence du public, en début de semaine, mais ça bouge tellement vite », a-t-il confié lors d'une conférence de presse. De fait, les rencontres, toujours prévues, se dérouleront à huis clos. « Il va falloir faire avec et aller chercher des ressources mentales, à l'image de la reprise il y a un an et demi, dans des stades vides. C'est difficile et regrettable de ne pas avoir de public en Coupe Davis. » Pas de délocalisation prévue pour l'instant Pour l'instant, les consignes sont floues et rien n'est vraiment décidé. Si ce n'est que l'équipe de France doit rallier l'Autriche samedi. « C'est toujours prévu, mais on verra ce qui se passe dans la journée. » Tout juste sait-on que les joueurs non-vaccinés des équipes concernées bénéficieront d'une dérogation pour entrer sur le territoire et seront testés tous les deux jours. Quant à la question d'une délocalisation, il est encore trop tôt pour en parler. « Je viens d'apprendre l'évolution de la situation. C'est trop tôt pour dire s'il y a une requête des six nations pour délocaliser les rencontres. J'en saurai plus dans quelques jours. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles