Coupe de France: Lille se fait peur, Saint-Etienne et Montpellier assurent

A défaut de briller dans des oppositions corsées, les pensionnaires de Ligue 1 ont fait le travail ce dimanche, dans le cadre des 32es de finale de Coupe de France. A commencer par Saint-Etienne, vainqueur sur le terrain de Bastia-Borgo, pensionnaire de National (2-0).

Les Verts n'ont pas tremblé

Les Verts n'ont pas pour autant connu une partie de plaisir face au bloc bastiais, mais le réalisme était stéphanois. Car malgré deux occasions corses, Arnaud Nordin sur une première tentative de Wahbi Khazri (33e minute) puis Wesley Fofana sur une passe du même Khazri (45e+1) ont fait le break avant la pause. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

De quoi aborder sereinement la deuxième période, marquée par la sortie de Mathieu Debuchy après avoir pris un coup, involontaire, sur la tête du genou de la part de Makan Traoré. L'essentiel est là: la qualification pour l'actuel 14e de Ligue 1.

Lille s'est fait peur

Le LOSC s'ennuyait peut-être un peu et aura joué à se faire peur à Raon l'Etape (3-2). Face à l'équipe de National 3, les Lillois avaient pourtant ouvert le score à la 14e minute par Luiz Araujo, associé à Loïc Rémy tandis que Victor Osimhen était sur le banc.

Privé de plusieurs cadres (André suspendu), Ikoné et Weah en reprise, Gabriel malade, Pied et Yazici blessés, le club nordiste menait même 3-0 peu après l'heure de jeu, après les buts de José Fonte (47e) et Rémy (63e). Mais deux buts en moins de dix minutes des locaux (Duminy à la 76e et un penalty de Hassidou...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi