Coupe de France : Le traquenard du premier week-end de janvier, raconté par ses victimes

·1 min de lecture

On ne saurait que trop conseiller à Nantes, Saint-Étienne, Reims et Marseille de se méfier. Ce dimanche, ces quatre clubs de Ligue 1 iront respectivement affronter Vitré (N2), Jura Sud (N2), Thaon (N3) et Chauvigny (N3) à l'occasion des seizièmes de finale de la Coupe de France. On n'oublie pas non plus le PSG, qui ira à Vannes (N2) lundi. Si ces écuries devront faire attention, c'est parce que nous sommes début janvier et que cette période est traditionnellement favorable aux belles histoires, aux David qui renversent des Goliath, aux amateurs qui réussissent l'exploit d'une vie face à des professionnels qui n'ont pas su éviter le traquenard. "Je n'aime pas le mot "traquenard", car quelque part il dévalorise la performance du vainqueur", prévient Pablo Correa. Il n'empêche, l'entraîneur franco-uruguayen a goûté à…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles