Coupe du monde 1966 : The Kinks of the World

SO FOOT
So Foot

Ce 30 juillet 1966, l'Angleterre est sur le toit du monde. L'Allemagne de l'Ouest, battue 4 buts à 2 au terme d'une finale de mondial qui s'est jouée en prolongation, remballe ses affaires et on raconte que Wembley communie en entonnant ces quelques mots : "Cause I love to live so pleasantly, live this life of luxury, lazing on a sunny afternoon... In the summertime..." Soit le refrain de "Sunny Afternoon", le hit des Kinks, qui survole alors le top 50 des charts britanniques. Cet été 1966, l'Angleterre est à part. Impériale, hégémonique, aussi bien sportivement que culturellement, alors que cette victoire en Coupe du monde se double de l'âge d'or d'un rock'n'roll british qui balaye tout sur son passage.

Rock around the World Cup


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À un peu moins de 200 miles de Londres, les Kinks sont attendus ce jour-là pour commencer un concert à Exeter, face à une foule extatique et chauffée à blanc. Le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi