Coupe du monde -20 ans - Les Bleuets décrochent la lune

Au terme d’une finale fermée au possible, l’équipe de France a remporté son premier titre mondial en se débarrassant de l’Uruguay aux tirs au but (0-0, 4 tab à 1), samedi à Istanbul. Alphonse Areola, impérial durant la partie et la séance des tirs au but, restera comme le grand homme du match.

L’étoile leur tendait les bras. Elle était là, sous leurs yeux. Et les Bleuets l’ont saisie. Samedi soir, quinze ans et un jour après ses aînés, l’équipe de France des moins de 20 ans s’est installée sur le toit du monde pour la toute première fois. Au terme d’une finale cadenassée à double tour. Comme en 2009, comme en 2011, elle a choisi son camp lors de la loterie des tirs au but. Et à ce petit jeu-là, la bande à Pierre Mankowski s’est montrée la plus adroite (0-0, 4 tab à 1). Alphonse Areola a sorti le grand jeu devant Velazquez et de Arrascaeta. Les Bleuets peuvent remercier le gardien parisien, déjà décisif devant Nicolas Lopez (20e) et Avenatti (80e) durant le match.

Pour l’Uruguay, la pilule est dure à avaler. Il y a deux ans, cette génération 1993 avait déjà perdu la finale du Mondial U17, face au Mexique. La France, elle, n’a pas manqué son rendez-vous. Sa première finale mondiale, elle ne l’a pas survolée. Loin de là. Mais elle l’a gagnée. Dans le livre d’histoire, celle qui s’écrit avec un grand H, ces Bleuets-là ont désormais leur place. Après les grands, sacrés champions du monde en 1998, et les plus jeunes - moins de 17 ans -, titrés en 2001, ces U20 sont allés offrir au football français un nouveau titre suprême. Il y a encore une dizaine de jours, au terme d’un premier tour laborieux, une telle issue n’aurait jamais été gravée dans le marbre. Les Bleuets avaient donné rendez-vous le 13 juillet. Ils ont tenu leurs promesses.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant