Coupe du monde 2002 : Des Bleus dans le rouge !

Robert Pirès se tord de douleur... Il gît au sol, foudroyé, en pleurs, les mains sur son visage catastrophé. Il demande son changement, puis retombe lourdement en se tenant le genou droit. Arsène Wenger, livide, comprend la gravité de la blessure : rupture des ligaments croisés... La saison de "Bob" s'achève ce samedi après-midi ensoleillé du 23 mars 2002 à Highbury, en quarts de FA Cup contre Newcastle. Étendu derrière la ligne des six mètres, il souffre hors des limites du terrain, hors du monde. Hors des Bleus, surtout !

Les prémonitions d'Arsène


Stratège inspiré de l'équipe de France à la Coupe des confédérations 2001 remportée en Corée du Sud, Robert avait avantageusement pallié l'absence de Zidane en meneur de jeu. Au top de sa forme en 2002, il sera même élu Best Player of the Year de Premier League en fin de saison. En plus de sa polyvalence, de son gros volume de jeu et de ses…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles