Coupe du monde 2018 : la Croatie rêve d’une revanche sur 1998

Vadeevaloo, Teddy
Sport24
/ Panoramic

Coupe du monde 2018 : la Croatie rêve d’une revanche sur 1998

/ Panoramic

Mercredi, au bout du suspense, la Croatie a éliminé l’Angleterre lors de la deuxième demi-finale du Mondial russe (2-1, ap). L’équipe au damier sera l’adversaire des Bleus en finale dimanche à 17h, au stade Loujniki de Moscou. Une finale inédite qui promet d’être spectaculaire.

Dans la lignée de l’ancienne Yougoslavie, les Croates disposent en effet d’une équipe talentueuse et séduisante capable de poser des problèmes aux Français. Même si leurs prestations n’ont pas toujours été convaincantes dans cette Coupe du monde. Portés par leur capitaine Luka Modric, le joueur du Real Madrid, les hommes de Zlatko Dalic ont su à chaque fois faire preuve de caractère pour forcer la décision. Dans la compétition, ils ont d’abord surpris tous les observateurs en étrillant l’Argentine (3-0) , après avoir disposé du Nigéria (2-0). Finissant la phase de poules par un succès contre l’Islande (2-1) qui leur a permis de finir premiers, les partenaires du Monégasque Danijel Subasic sont tombés sur la partie du tableau la plus abordable. Même s’ils ont peiné pour éliminer leurs différents adversaires.

Parfois empruntés, ils l’ont emporté à deux reprises au bout de la séance des tirs au but, contre le Danemark en 8es (1-1, 3-2 t.a.b) et face au pays hôte,  la Russie (2-2, 4-3 t.a.b) . Et ont donc sorti l’Angleterre après la prolongation (2-1 a.p) . Dans cette demie face aux Three Lions, les Vatreni, le surnom de l’équipe croate, ont pourtant été en difficulté en étant menés dès la 5 minute de jeu, sur un (...) Lire la suite sur sport24.com

«Vous nous avez rendu fiers», «Nous avons vécu un rêve» : l’Angleterre remercie son équipe, la Croatie fête ses «héros»

Tops/flops Croatie-Angleterre: Perisic sonne la révolte, Kane hors sujet

Un doux parfum de 1998 souffle sur les Bleus de 2018

Coupe du monde 2018 : Les trois buts de la demi-finale Croatie-Angleterre en vidéo

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi