Coupe du monde 2018: l'arbitrage vidéo sera utilisé annonce Infantino

Gianni Infantino, le président de la Fifa, a confirmé ce mercredi que l'arbitrage vidéo serait utilisé lors de la Coupe du monde 2018.

Quatre ans après la mise en place de la goal-line technology au Mondial 2014, la Fifa va franchir un nouveau cap pour aider les arbitres. Gianni Infantino a annoncé ce mercredi, devant le 67e congrès de la Conmebol, à Santiago du Chili, que l'arbitrage vidéo sera utilisé lors de la Coupe du monde 2018, qui aura lieu en Russie.

"Nous utiliserons au Mondial 2018 l'arbitrage vidéo parce que jusqu'à présent, nous n'avons que des retours très positifs, a déclaré le président de la Fifa. Ce n'est pas possible qu'en 2017, alors que tout le monde dans le stade ou chez soi, voit en quelques secondes si l'arbitre a commis une erreur ou pas et que la seule personne qui ne le sache pas soit justement l'arbitre."

A lire aussi >> Après France-Espagne, la Dream Team très divisée sur la vidéo 

Des tests concluants 

Testé lors de nombreux matchs, comme au Mondial des clubs ou lors de l'amical entre la France et l'Espagne (0-2), le 28 mars dernier, l'arbitrage vidéo a plutôt fait ses preuves. Lors du match entre les Bleus et la Roja, cette technologie avait permis d'annuler un but hors-jeu d'Antoine Griezmann et d'en valider un autre de Gerard Deulofeu.

L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), son nom officiel, peut être utilisée dans quatre situations de jeu seulement : après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d'identité d'un...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages