Coupe du monde 2022 : en 2015, un Angleterre-France sur fond d'attentats terroristes

© ADRIAN DENNIS / AFP

Ce soir-là, Angleterre et France n'ont fait qu'un. Ce 17 novembre 2015, le Wembley Stadium de Londres a été le théâtre d'un vibrant hommage rendu par le public britannique à une France meurtrie par une tragédie sans nom. Quatre jours plus tôt, le vendredi 13 novembre 2015 , trois kamikazes activent leur ceinture d'explosifs aux abords du Stade de France, où les Bleus reçoivent l'Allemagne pour un match amical. Bilan : un mort et 63 blessés.

La première d'une série de six attaques perpétrées au nom de l'État islamique et qui plongera dans l'horreur plusieurs brasseries des 10e et 11e arrondissement de Paris mais également le célèbre Bataclan , devenu le temps d'une soirée, une véritable scène de guerre. 131 personnes au total perdront la vie en l'espace de quelques heures. Un lourd bilan auquel il faut ajouter au moins 350 blessés.

Un Wembley Stadium aux couleurs de la France

C'est donc dans ce contexte d'une infinie lourdeur que l'équipe de France doit se déplacer quatre jours plus tard à Londres pour affronter l'équipe d'Angleterre. Si le football n'occupe alors qu'une place marginale dans les esprits, il va permettre à l'Angleterre de témoigner son affection à l'égard de son voisin. À 24 heures du quart de finale de Coupe du monde entre les Three-Lions et les Bleus , retour sur cette soirée marquante où les rivalités sportives ont laissé place à l'union.

>> LIRE AUSSIUn Angleterre-France plein d'émotion

Car en matière de sport, Français et Anglais se livrent d'...


Lire la suite sur Europe1