Coupe du monde 2022 : Après son craquage au Qatar, Eto’o sort du silence

Ce sont des images qui n’ont pas tardé à faire le tour du monde, soulevant une vive polémique. En marge du huitième de finale du Mondial entre le Brésil et la Corée du Sud, Samuel Eto’o a en effet agressé un vidéaste, qui souhaiterait porter plainte. Une situation qui a poussé le président de la Fédération camerounaise de football à s’exprimer publiquement.

Décidément, les polémiques se multiplient en cette Coupe du monde. Cette fois, rien à voir avec les organisateurs de la compétition, puisque c’est Samuel Eto’o qui s’est retrouvé sous le feu des projecteurs, puisqu'il a été concerné par une vive altercation avec un YouTuber algérien en marge de la rencontre de ce lundi, entre le Brésil et la Corée du Sud.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Je regrette profondément d'avoir perdu mon sang froid »

Via un message posté sur ses réseaux sociaux, Eto’o a tenu à revenir sur cet évènement, faisant publiquement ses excuses. « Une altercation violente m'a opposé à une personne apparemment supportrice de l'Algérie » a écrit le président de la Fédération de football camerounaise. « Je regrette profondément d'avoir perdu mon sang froid et d'avoir réagi d'une manière qui ne correspond pas à ma personnalité. Je présente mes excuses au public pour cet incident regrettable

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com