Coupe du Monde 2022 : Au coeur de la polémique au Qatar, il fait une grande annonce

Après avoir montré son mécontentement lors du premier match en protestant, l'Allemagne a décidé de changer son fusil d'épaule. Ilkay Gündogan, le milieu de terrain de la Mannschaft, est revenu sur la polémique après le match contre l'Espagne (1-1) et indique qu'il en prendra plus de position politique au Qatar.

Si les Allemands ne sont pas parvenus à se relancer totalement dans cette Coupe du monde, ils ont déjà fait beaucoup parler d'eux depuis le début de la compétition. Pas seulement parce qu'ils se sont inclinés contre le Japon en ouverture, mais également par leur protestation, main sur la bouche pour la photo officielle afin d'exprimer leur colère devant la polémique liée à l'interdiction du port du brassard LGBT au Qatar. Un geste qui n'a pas été reproduit contre l'Espagne, comme l'a expliqué Ilkay Gündogan pour le média britannique The Athletic.

« La politique est terminée »

Interrogé à propos de ce geste qui n'a pas été reproduit, Ilkay Gündogan a expliqué que l'Allemagne a décidé de passer à autre chose. « Maintenant, honnêtement, mon point de vue est que la politique est terminée. Le pays du Qatar est très fier d'accueillir la Coupe du monde, et je viens d'une famille musulmane donc la communauté musulmane est fière. Désormais il ne s'agit plus que de football, c'est la chose la plus importante » a-t-il déclaré.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com