Coupe du monde 2022 : Avant le choc face aux Bleus, un gros clash est révélé en Angleterre

Sélectionné par Gareth Southgate pour disputer cette Coupe du monde, Ben White avait rapidement quitté le rassemblement, sans même avoir joué une seule minute. Si la fédération anglaise a d’abord prétexté des raisons privées, le défenseur d’Arsenal serait en réalité entré en conflit avec Steve Holland, l’adjoint du sélectionneur.

Souvent décrite comme une nation très fournie en talents mais qui ne parvient pas à briller en compétition internationale, l’Angleterre est en train de faire mentir la légende depuis quelques années. Finalistes malheureux du dernier Euro, les Three Lions affronteront ce samedi l’équipe de France pour s’offrir une place en demi-finale de Coupe du monde, ce qui serait la deuxième consécutive pour les hommes de Gareth Southgate. Cependant, même si l’Angleterre avance et n’a rien à envier aux Bleus, la vie de groupe n’est pas aussi tranquille qu’elle ne le paraît.

Les raisons du départ de Ben White sont encore floues

En effet, en début de Coupe du monde, Ben White avait quitté ses partenaires pour retourner à Londres. A cet instant, la fédération anglaise de football prétextait des « raisons privées » et avait publiquement demandé à ce que « la vie privée du joueur soit respectée en ce moment ». Mais deux jours avant le quart de finale face à l’équipe de France, cette version a été largement contestée. Selon le tabloïd anglais The Daily Star, Ben White aurait quitté le rassemblement suite à un accrochage avec Steve Holland, l’adjoint de Gareth Southgate.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com