Coupe du monde 2022 : Cristano Ronaldo au cœur de la polémique, le sélectionneur du Portugal vide son sac

Alors qu’il a décidé de laisser Cristiano Ronaldo sur le banc au coup d’envoi du huitième de finale de Coupe du monde opposant le Portugal et la Suisse (6-1), Fernando Santos est revenu sur son choix et assure que l’attaquant de 37 ans n’a pas menacé de quitter la sélection, et ce malgré sa déception de ne pas être aligné d’entrée.

Mis sur le banc par Fernando Santos pour affronter la Suisse en huitièmes de finale de la Coupe du monde, Cristiano Ronaldo fait l’objet de nombreuses rumeurs. Selon Record, la star portugaise aurait envisagé de quitter le Qatar après avoir appris la décision de son sélectionneur. Une information rapidement démentie par la fédération portugaise, mais malgré cette mise au point, Fernando Santos n’a pas échappé à ce sujet en conférence de presse.

« Cette conversation devait avoir lieu »

« La conversation avec Cristiano a eu lieu, ça aurait été mauvais si ça n'avait pas été le cas. Je ne donne l'équipe qu'une heure et demie avant, quand on arrive au stade, c'est normal, j'ai toujours fait comme ça tout au long de ma carrière. Cette conversation devait avoir lieu, c'est plus que normal, mais c'est vrai que je ne fais pas ça avec tout le monde. Le capitaine, quelqu'un comme lui, avec la projection qu'il a, pour tout ce qu'il a donné au football portugais... Je devais avoir cette conversation avec lui », a déclaré Fernando Santos ce vendredi, relayé par A Bola.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com