Coupe du monde 2022 : Deux points et deux buts marqués… Comment expliquer les débuts ratés des sélections africaines ?

FOOTBALL - Parmi les équipes africaines, seul le Ghana est parvenu à inscrire un but lors du premier match des phases de poules de la Coupe du monde au Qatar

433 minutes. Il aura donc fallu attendre pas moins de 433 minutes pour voir une équipe africaine inscrire un but dans cette Coupe du monde 2022, par l’ancien olympien André Ayew, auteur de l’égalisation du Ghana face au Portugal jeudi (73e). Puis un second d’Osman Bukari à la toute fin de match (89e), qui n’a pas empêché les Ghanéens de s’incliner 3 buts à 2 face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo.

Cette défaite du Ghana est venue s’ajouter à celles du Sénégal face aux Pays-Bas (0-2) et du Cameroun face à la Suisse (1-0), et aux matchs nuls du Maroc contre la Croatie (0-0) et de la Tunisie face à au Danemark (0-0), pour un total de deux points et deux buts inscrits. Une première journée bien compliquée pour les sélections africaines, loin des ambitions affichées. « On a un avantage cette fois, disait pourtant le capitaine sénégalais Kalidou Koulibaly dans L'Equipe il y a quelques jours. On est habitués à jouer en milieu de saison pour la CAN, avec peu de préparation. » Raté, pour l'instant.

« Un sentiment d’inachevé »

« Ça me laisse un sentiment d’inachevé, je suis un peu frustré. Le Maroc et la Tunisie font quand même match nul, le Sénégal a affronté les Pays-Bas, le Ghana marque mais perd, ce qui est encore plus frustrant. Ces équipes pouvaient vraiment mie(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coupe du monde 2022 : « Faites un selfie avec Messi tant qu'on y est », la causerie magique d’Hervé Renard aux Saoudiens
Coupe du monde 2022 : Marcus Thuram charrie son père, Kingsley Coman préservé… Le journal des Bleus
Coupe du monde 2022 : Neymar souffre d'une entorse à la cheville, « mais son Mondial n'est pas terminé »
Coupe du monde 2022 : Décisif avec la Seleçao, Richarlison s’offre en prime une sublime reprise acrobatique
Coupe du monde 2022 : A la recherche (vaine) de la « Mbappé mania » dans les rues de Doha