Coupe du monde 2022: Harry Maguire, une tête de turc anglaise face aux Bleus

REUTERS - MOLLY DARLINGTON

Harry Maguire est une cible privilégiée des critiques et moqueries sur les réseaux sociaux, depuis quelques mois. L’Anglais de 29 ans, recruté à prix d’or par Manchester United en 2019, est ainsi devenu le symbole des difficultés des Red Devils. En revanche, en équipe d’Angleterre, le défenseur central reste titulaire. Une place justifiée par de solides prestations durant la Coupe du monde 2022, en attendant un quart de finale face à la France, ce 10 décembre à Al Khor.

De notre envoyé spécial à Doha,

« Je ne lis pas trop, pour être honnête. » Harry Maguire, défenseur de l’équipe d’Angleterre, l’assure à la presse britannique durant cette Coupe du monde 2022 : il prête le moins possible attention à ce qui est écrit à son sujet, notamment sur les réseaux sociaux. Le pensionnaire de Manchester United, qui s’apprête à affronter la France en quarts de finale du Mondial, a de quoi détourner le regard.

Jugé trop lent, trop empoté techniquement, arrogant, par beaucoup d’internautes (et de sites spécialisés anglais), le joueur de 29 ans est, au choix, le pire défenseur du Championnat (Premier League), voire le plus mauvais au monde. Il est en tout cas devenu, malgré lui, le symbole des difficultés de Red Devils, actuels 5e de Premier League, qui l’ont recruté à prix d’or (87 millions d’euros) en 2019 mais dont il chauffe le banc de touche, la plupart du temps, depuis trois mois. Le manager Erik ten Hag lui préfère ainsi souvent l’Argentin Lisandro Martinez et le Français Raphaël Varane.


Lire la suite sur RFI