Coupe du monde 2022 : Médias, polémique... La Belgique règle ses comptes

L'ambiance n'est pas au beau fixe dans le vestiaire de la Belgique au Qatar. Au bord de l'élimination, les joueurs de Roberto Martinez ne s'entendraient plus vraiment entre eux. Certains bruits de couloir annoncent même des altercations. Roberto Martinez a alors mis les choses au clair en conférence de presse avant d'affronter la Croatie.

Rien ne va plus au sein du groupe de la Belgique. Contrairement à 2018, les Diables Rouges n’y arrivent pas, eux qui se sont inclinés contre le Maroc (2-0). La Belgique, troisième à un seul point de la Croatie et des Lions de l’Atlas, jouera donc sa qualification ce jeudi face à la formation de Zlatko Dalic. Et dans le vestiaire, l’ambiance n’est clairement plus la même qu’en Russie. Certaines tensions commenceraient à naître. Eden Hazard avait notamment critiqué le secteur défensif vieillissant. Jan Vertonghen n’avait pas manqué de lui répondre après la défaite contre le Maroc. La presse belge n’a naturellement pas manqué de tirer sur la sélection belge.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Roberto Martinez charge la presse belge

En conférence de presse, Roberto Martinez a alors poussé un coup de gueule. « Vous avez des médias en Belgique qui sont assez heureux de sauter sur de fausses nouvelles, ce qui est assez étonnant. Cela montre qu'il y a peut-être plus de désir de trouver des nouvelles négatives…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com