Coupe du Monde 2022 : Qatar, homophobie… Une députée clashe l'équipe de France

Hugo Lloris devait avoir un brassard arc-en-ciel lors de la Coupe du monde, afin d’exprimer le soutien de l’équipe de France à la cause LGBT+. Il a finalement été décidé de ne pas le porter, pour ne pas heurter l’organisateur de la compétition, le Qatar. Invitée à s’exprimer sur ce sujet, Sandrine Rousseau a fustigé la décision des Bleus.

« Je préfère rester dans mon cadre. Il y a différentes causes qui sont louables, qu'il faut soutenir. La FIFA décide de l'organisation. » En conférence de presse, Hugo Lloris avait justifié la décision de ne pas porter le brassard arc-en-ciel, un moyen d’apporter son soutien à la cause LGBT+. Quelques nations, notamment l’Allemagne, ont exprimé leur mécontentement à ce sujet d’une autre manière. Un choix qui a valu à l’équipe de France de s’attirer les foudres de Sandrine Rousseau.

« Cela se serait passé dans un autre pays, j’aurais regardé »

Invitée sur le plateau de Franceinfo, la députée écologiste a d’abord affirmé ne pas avoir regardé les matchs des Bleus. « Cela se serait passé dans un autre pays, j’aurais regardé. Bien que je ne suis pas fan de foot, je regarde les matchs de l’équipe de France en général. Mais là, cette fois-ci, je ne les regarde pas. Oui, c’est un boycott, bien sûr », a-t-elle déclaré.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com