Coupe du monde 2022, qualifs : pourquoi la Serbie va dévorer le Portugal

·1 min de lecture

Parce que Pepe ne sera pas là pour stopper le cerbère offensif
Tadić-Vlahović-Mitrović. Avec un trio offensif pareil et le jeu d'attaque prôné par Piksi, la Serbie a tout pour lier la parole aux actes face à de tristes champions d'Europe 2016. Le premier nommé est le meilleur passeur d'Europe sur l'année civile en cours (34) et son influence en sélection n'est plus à prouver. Un mauvais Tadić, et c'est toute l'animation qui peut piquer du nez. L'autre Dušan, le puissant et adroit Vlahović, a lui passé un palier en Serie A, éclipsant au passage Luka Jović en sélection. Courtisé du côté de Turin, Londres ou Madrid, la pépite fait désormais partie des meilleurs artilleurs en Italie, alors…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles