Coupe du monde 2022 : quelles sont les nouvelles règles valables pour la compétition ?

© AFP

Pour éviter au maximum les erreurs d’arbitrage et estomper les polémiques pendant et après les matches , la FIFA a décidé de d'appuyer sur de nouvelles technologies durant la Coupe du monde de football au Qatar . Parmi elles, le "hors-jeu semi-automatique", un outil déjà été testé lors de la Coupe arabe de la FIFA en 2021 et pendant la Coupe du monde des clubs en 2022.

Cette technologie peut établir à tout moment la position des joueurs et du ballon pour détecter une position de hors-jeu ou non. Pas moins de 12 caméras ont été placées en hauteur, dans les tribunes ou sur le toit des stades. Ces dernières peuvent contrôler jusqu'à 29 points de données par joueur et ce 50 fois par seconde. Grâce à cet outil, il est désormais possible de déterminer le moment où la passe a été effectuée et donc d'en informer l'arbitre.

>> LIRE AUSSILa Coupe du monde 2022, l'outil de «soft power» idéal pour le Qatar ?

Un ballon connecté

À noter que l'arbitre est informé de la décision de la machine via son assistant. Il peut donc ensuite la valider ou l'infirmer. Cet outil ne remplace donc pas la décision finale du corps arbitral mais aider ainsi l'arbitre à prendre sa décision.

En plus de cet outil "révolutionnaire", l'arbitre de terrain dispose d'une autre aide précieuse : Al Rihla. Ce n'est pas un être humain, mais bien le ballon officiel de la Coupe du monde 2022. Ce dernier est connecté avec un capteur permettant de détecter le moment exact où le ballon a été joué. C'est donc grâce ...


Lire la suite sur Europe1