Coupe du monde 2022 : A la recherche (vaine) de la « Mbappé mania » dans les rues de Doha

FOOTBALL - Employé du PSG et du Qatar au moins jusqu’en 2024, Kylian Mbappé est censé être comme chez lui à Doha, sauf que dans les rues, aucune trace ou presque de l’enfant béni des Qataris

De notre envoyé spécial à Doha,

Kyky, à la maison à Doha ? Dans les nombreux mois qui ont précédé la prolongation de contrat de Kylian Mbappé au PSG, propriété de Qatar Sport Investment, ce fut l’un des arguments bétons avancés par les médias spécialistes des arcanes du club parisiens : il était hors de question pour le petit émirat de laisser filer sa pépite au Real Madrid, celle-ci étant censée être la tête de pont du Qatar et de sa Coupe du monde hivernale. En arrivant à Doha, il y a une semaine, on imaginait donc voir la bouille du kid de Bondy affichée un peu partout dans la capitale.

Pourtant, de ce qu’on en avait vu jusque-là, difficile de trouver la moindre trace rappelant que l’attaquant français est une fierté locale. La seule trogne parisienne que l’on peut voir ici, c’est celle de Neymar, égérie de la Qatar National Bank, qui s’affiche un peu partout, des écrans publicitaires installés dans les rames du métro jusqu’aux buildings qui peuplent le centre-ville de Doha. On peut se demander ce qu’en pense le joueur, qu’on sait très attentif à son image. Au fond, cela lui déplaît-il vraiment d’être squeezé par son employeur, notamment après la campagne médiatique dont le Qatar a été l’objet ces derniers mois (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
France-Australie : Giroud, « The Walking Dead »… Toutes les fois où il est sorti de sa tombe pour nous faire mentir
Coupe du monde 2022 : Pourquoi y a-t-il autant de temps additionnel lors de ce Mondial ?
Coupe du monde 2022 : Le rebond ou la fin, Didier Deschamps joue une partie de son héritage au Qatar