Coupe du monde 2022: Romain Saïss, le grand frère marocain

AFP - MANAN VATSYAYANA

À 32 ans, le défenseur Romain Saïss a fait de la Coupe du monde l’objectif de sa saison. L’ancien joueur de Wolverhampton, capitaine de l'équipe marocaine, apporte de la sérénité dans un groupe jeune, lui qui a connu sa première cape en 2012. Mardi 6 décembre, il affronte l'Espagne en huitièmes de finale, une phase que le Maroc n'avait pas atteinte depuis 1986.

De notre envoyé spécial au Qatar,

Débuter sa vie de footballeur dans un championnat national et se retrouver au Mondial au Qatar en huitièmes de finale, trente-six années après le dernier exploit des Lions de l’Atlas. Romain Saïss a déjà réussi son Mondial au Qatar.

Né dans la Drôme, dans le sud-est de la France, d’un père marocain et d’une mère française, le capitaine du Maroc est sur le pont depuis dix années en sélection. Sa première cape, il la doit à Rachid Taoussi, en novembre 2012, dans le cadre d'un match amical opposant le Maroc au Togo le 14 novembre 2012 à Casablanca (défaite, 0-1). Mais il ne sera pas appelé pour le rendez-vous de la CAN en Afrique du Sud en 2013.

Quatre années sans les Lions de l’Atlas

De l’eau a coulé sous les ponts pour l’ancien amateur de l’AS Valence, qui faisait à l’époque la vaisselle dans le restaurant de son père pour gagner un peu d’argent. Ce fan de Sergio Busquets, qui a « toujours été une source d’inspiration » pour lui, va se retrouver face à son idole espagnole.

Un premier contrat pro sur le tard


Lire la suite sur RFI