Coupe du monde 2022 : en soutien aux manifestations, les joueurs iraniens refusent de chanter leur hymne

© Reuters

Les onze joueurs iraniens se sont abstenus de chanter leur hymne national avant le coup d'envoi de leur premier match du Mondial-2022 contre l'Angleterre, lundi à Doha.

Un geste (très) fort. Avant la rencontre Angleterre-Iran dans le cadre de la première journée de la Coupe du monde au Qatar, les joueurs iraniens se sont abstenus de chanter leur hymne national en signe de protestation contre la répression des manifestations par le régime iranien. Durant la semaine, leur capitaine Alireza Jahanbakhsh avait expliqué que les joueurs décideraient « collectivement » de chanter ou non l'hymne national en signe de soutien aux victimes des manifestations durement réprimées dans leur pays.

Dans les tribunes, certains supporters iraniens venus supporter leur équipe nationale ont porté des revendications pour la liberté des femmes en Iran avec des pancartes où l'on pouvait lire : « Femmes Vie Liberté ». Avant la rencontre, aux abords du stade, des supporters ont chanté le nom de Masha Amini, cette jeune Iranienne tuée le 16 septembre dernier. Elle avait été arrêtée par la police des mœurs à Téhéran pour ne pas avoir respecté le code vestimentaire strict imposé par le régime. Depuis l'Iran est en proie à de nombreuses manifestations.

Lire la suite sur Le JDD

VIDÉO - Mansour Bahrami : "Les Iraniens arrivent à une situation où il vaut mieux mourir que vivre. Ils se sacrifient pour ceux qui restent"