Coupe du monde : Allemagne, années zéro

Le football est un sport magnifique de par les émotions qu'il procure, qu'elles soient belles ou horribles. Dans le cas de l'Allemagne, c'est la deuxième option qui s'impose. Avant d'affronter le Costa Rica, un adversaire largement à sa portée sur le papier, la Nationalmannschaft était dernière du groupe E avec un petit point pris face à l'Espagne, mais elle était à des années-lumières d'imaginer à quel point sa défaite en match d'ouverture contre le Japon lui serait fatale. Pendant qu'Ibères et Nippons ferraillaient au Khalifa International Stadium de Doha, les Allemands n'avaient qu'à moitié leur destin en main sur la pelouse de l'Al Bayt Stadium d'Al Khor. Il fallait gagner et avec la manière, ce que Serge Gnabry a entamé très rapidement, mais sans que cela ne suffise pour poser un geste fort, en dépit de la virtuelle…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com