Coupe du monde : un attaquant saoudien écarté « par précaution » pour une infraction liée au dopage

Hervé Renard, sélectionneur de l'Arabie saoudite, sera privé de Fahad Al-Muwallad pour la Coupe du monde. (F. Porcu/Presse Sports)

Fahad Al-Muwallad a été écarté de la sélection saoudienne ce dimanche « par précaution ». L'attaquant de 28 ans a enfreint la réglementation antidopage en mars dernier.

Hervé Renard va être privé d'un de ses potentiels titulaires. Le Français, sélectionneur de l'Arabie saoudite, a écarté Fahad Al-Muwallad « par mesure de précaution ». L'attaquant avait été suspendu 18 mois par l'Agence mondiale antidopage à compter de mars. Il avait été testé positif au furosémide, un diurétique qui masque la présence d'autres produits.

Une instance d'arbitrage saoudienne avait réduit la peine, ce qui aurait dû lui permettre de disputer la Coupe du monde, rapporte des médias locaux. Mais la fédération saoudienne a évoqué « un appel de l'AMA devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) » et, après avoir consulté son service juridique et son avocat, a décidé d'écarter Al-Muwallad. Le buteur, qui avait disputé le Mondial 2018, est remplacé par Nawaf Al-Abed.

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde