Attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar : Michel Platini assure n'avoir "jamais changé d'avis"

franceinfo

Neuf ans après l'attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, Michel Platini assure mercredi 6 novembre sur franceinfo ne pas regretter son vote. La désignation de l'émirat, en 2010, avait immédiatement déclenché des soupçons de corruption, et été l'un des déclencheurs de la grave crise qui a secoué la Fifa à partir de 2015.

>> Sa suspension par la Fifa, la Coupe du monde au Qatar, son retour dans le foot... le "8h30 franceinfo" de Michel Platini

Alors que Sepp Blatter l'accuse d'avoir changé d'avis sur son vote à l'occasion d'un déjeuner à l'Élysée avec Nicolas Sarkozy et des émissaires du Qatar, Michel Platini assure qu'il n'a "jamais changé d'avis". "C'est un vote politique, explique l'ancien patron de l'UEFA et vice-président de la Fifa. Donc un jour j'ai appelé l'Élysée et j'ai dit que j'aimerais bien dire au président de la République pour qui j'allais voter, qu'il le sache. Point final." Il assure par ailleurs qu'il ignorait que l'actuel émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani, et Hamad Ben Jassem, alors premier ministre et ministre des affaires étrangères de l’émirat, assisterait à ce déjeuner à l'Elysée. "Je suis arrivé, c'est vrai qu'il y avait ces gens-là. Mais ces (...)

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi