Coupe du monde : chantez-là comme Messi ?

© REUTERS

Combien vont-ils être ce soir au stade Lusail pour encourager les Albicélestes, les ciel et blanc, l’équipe nationale d’Argentine ? 35 000, 50 000 ? Nul ne le sait. Seule certitude, ils seront ultra-majoritaires et incandescents. Depuis trois semaines, les « hinchas», les supporters de l’Argentine mettent le feu à Doha. Jeudi soir, dans le souk Waqif ou sur la Corniche, ils étaient encore des dizaines de milliers à chanter, à tue-tête, les hymnes à la gloire de leurs joueurs et de leur idole absolu Lionel Messi. Par ci, par-là, ânonnant, sans en connaître les paroles, reconnaissables à leur léger embonpoint, des fans du Moyen-Orient ou du Subcontinent, sautillant, bondissant, contaminés par la folie ambiante.

À lire aussi Coupe du monde : Messi et la magie du numéro 10

« C’est un jour sans match. Mais ils faut garder de l’influx ,» assure José Luis, cheveux peroxydés ciel et blanc qui est au Qatar depuis trois semaines et vit, du matin au soir, vêtu de la sélection. « J’avais huit ans en 1978 lors du premier sacre de l’Argentine et j’ai regardé le match à la TV en noir et blanc. Cette fois, je suis là, « poursuit Leopoldo, 52 ans, qui est venu avec une trentaine d’amis pour ce « Qatar Tour » qu’il ne conçoit pas parachever par une troisième étoile.

Découvrez l'hymne à la gloire de Messi

Leur répertoire est large, infini même. Pour vous y retrouver Paris Match vous propose de découvrir le nouvel hymne, qui va résonner, des heure avant le coup d’envoi et bien ap...


Lire la suite sur ParisMatch