Coupe du Monde : Une décision polémique prise par l’équipe de France au Qatar

Alors que plusieurs sélections ont prévu d'arborer le brassard « One Love » lors du Mondial au Qatar pour défendre la cause des personnes LGBT+, la Fédération française de football a décidé de ne pas en faire de même. Faute d’accord avec la FIFA, Hugo Lloris ne portera donc pas le fameux brassard durant la compétition.

À deux jours du début de la Coupe du monde, les critiques sont encore nombreuses à l’égard du Qatar, pays organisateur, accusé de manquements aux droits humains. La question de l’homosexualité, illégale au Qatar, est notamment l’un des thème abordé. Plusieurs sélections ont décidé de prendre position en affichant leur soutien à la communauté LGBT+. C’est notamment le cas des États-Unis, arborant un logo arc-en-ciel, mais également de plusieurs nations européennes. Dix équipes ont envisagé d'arborer un brassard inclusif baptisé « One Love » (l'Angleterre, la France, l'Allemagne, le Danemark, la Suisse, la Suède, la Norvège, les Pays-Bas, le pays de Galles et la Belgique) en adressant il y a plusieurs semaines une requête officielle à la FIFA, pas pressée de trancher sur la question. Finalement, les Bleus auraient décidé de se rétracter.

L’équipe…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com