Coupe du monde tous les deux ans : maintenant, tout est clair...

·1 min de lecture

La FIFA a un statut trop souvent oublié, celui d'une organisation, d'une association, à but non lucratif basée en Suisse, à l'abri d'un climat fiscal tempéré et bienveillant. Or cette illusion juridique, ce storytelling gavé de valeurs universelles et d'amour du jeu, s'apparente de plus en plus au portrait d'un Dorian Gray. Au fil des décennies, l'avarice et l'appât du gain ont vérolé et abîmé la belle image de la grande maison du football mondial. L'épisode que nous vivons aujourd'hui avec le projet d'une Coupe du monde tous les deux ans a au moins le mérite de l'éclairer sans fard ni faux-semblants. À l'instar de la Superligue, qu'Infantino ne regardait pas d'un si mauvais œil, il n'est finalement plus question que de monnaie sonnante et trébuchante. Le football, sa culture, son patrimoine, l'amour des peuples et des fans se réduisent juste à de la valeur ajoutée pour vendre le produit. Si les matchs de Coupe du…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles