Coupe du monde féminine - L'Angleterre assure la première place, match fou entre l'Écosse et l'Argentine

Le groupe D a livré son verdict ce mercredi soir. L'Angleterre a dominé le Japon (1-0), tandis que l'Écosse et l'Argentine se sont neutralisé (3-3).
Le groupe D a livré son verdict ce mercredi soir. L'Angleterre a dominé le Japon (1-0), tandis que l'Écosse et l'Argentine se sont neutralisé (3-3).

L'Angleterre a poursuivi son sans faute ce mercredi soir dans cette Coupe du monde féminine. Déjà vainqueures de l'Écosse puis de l'Argentine, les filles de Phill Neville n'ont pas vraiment tremblé pour dominer le Japon (2-0) à l'Allianz Riviera de Nice.

Les Anglaises ont en effet rapidement ouvert le score suite à une erreur de relance de la Lyonnaise Kumagai, finalement exxploitée par Ellen White qui trompait Yamashita (14e). Sous la chaleur de la Côte d'Azur, le match restait relativement peu animé et les deux équipes rentraient au vestiaire sur ce score.

En deuxième période les Japonaises tentaient davantage mais malgré quelques occasions notamment par l'intermédiaire de Sugasawa, elles ne parvenaient pas à revenir au score. C'est finalement Ellen White, encore elle, qui s'offrait un doublé en fin de match (83e). Les Anglaises terminent donc en tête du groupe avec neuf points et retrouveront un troisième de poule en huitième de finale. Les Japonaises, deuxièmes, sont également qualifiées et défieront pour leur part le premier du groupe E (Pays-Bas ou Canada).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

L'Écosse éliminée, il faudra un miracle pour l'Argentine

Dans l'autre match de la soirée, c'est l'Écosse qui s'est imposée devant l'Argentine, même si les Britanniques se sont faites peur en fin de rencontre. Les Écossaisses avaient pris l'avantage dès la 19e minute grâce à Little avant de prendre le large après le retour des vestiaires.

Beattie (49e) et Cuthbert (69e) aggravaient en effet le score et l'Argentine se dirigeait alors vers une sortie de route sans avoir montré grand chose dans ce tournoi puisque les sud-américaines n'avaient alors pas marqué le moindre but. Ce sera finalement chose faite quelques minutes plus tard grâce à Menendez (74e), bientôt imitée par Bonsegundo d'une frappe lointaine (74e).

Le match basculait finalement dans les dernières minutes après un penalty accordé aux Argentines pour un tacle de Howard sur Cometti (88e). Bonsegundo parvenait à égaliser en deux temps après avoir vu sa première tentative stopée par Alexander, mais la gardienne écossaise avait quitté sa ligne et le penalty était donné à retirer, à l'image de celui de Wendie Renard contre le Nigeria.

Un résultat qui condamne l'Écosse, dernière de la poule. L'Argentine devra espérer un miracle ce jeudi pour voir les huitièmes de finale.

À lire aussi