Coupe du monde : « La France est en dessous du Brésil et de l’Argentine »

Malgré les blessures et les incertitudes dans son groupe, Didier Deschamps trouvera-t-il la clé pour triompher une nouvelle fois en Coupe du monde ?  - Credit:MATTHIEU MIRVILLE / Matthieu Mirville / DPPI via AFP
Malgré les blessures et les incertitudes dans son groupe, Didier Deschamps trouvera-t-il la clé pour triompher une nouvelle fois en Coupe du monde ? - Credit:MATTHIEU MIRVILLE / Matthieu Mirville / DPPI via AFP

Il fut l'un des tauliers du Lille olympique sporting club (370 matchs en 2008 et 2017), auréolé du titre de champion de France en 2011. Milieu de terrain généreux, Rio Mavuba fait aujourd'hui partie de l'équipe des consultants de la chaîne TF1 pour la Coupe du monde au Qatar, qui s'ouvre le 20 novembre.

En attendant l'entrée en lice de la France face à l'Australie, mardi 22 novembre, l'homme aux 13 sélections en équipe nationale évoque avec Le Point la situation de l'équipe de France.

Le Point : La compétition se déroule pour la première fois en pleine saison. Qu'est-ce que ça change dans l'approche des joueurs ?

 - Credit: ©  STEPHANE MORTAGNE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
- Credit: © STEPHANE MORTAGNE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
 - Credit: ©  STEPHANE MORTAGNE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
- Credit: © STEPHANE MORTAGNE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Rio Mavuba fait partie des consultants TF1 pour la compétition. © STEPHANE MORTAGNE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPPRio Mavuba : C'est totalement différent de tout ce qu'on a connu jusqu'à présent. Ça va ressembler au format de la CAN, qui se joue souvent en janvier-février. Ce qui est intéressant, c'est qu'on se trouve encore près du début de la saison, ce qui change la donne au niveau de la préparation et du mental. Toutes les blessures que l'on a pu observer viennent très certainement de la peur de manquer cet événement. C'est dans les têtes.

Comment se sent-on physiquement à cette période de l'année ?

Ça dépend des clubs concernant le rythme. Certains sont calibrés pour jouer les phases finales de Coupe d'Europe à partir de février-mars ; elles axent leur pic de préparation pour être au top à ce moment-là. Ce qui est sûr, c'est que c'est à [...] Lire la suite