Coupe du monde - Kylian Mbappé vu de l'étranger : « Encore meilleur qu'en 2018 »

Mbappé en action lors de la finale du Mondial 2018 face à la Croatie (4-2). (P.Lahalle/L'Equipe)

Comme l'ancien international néerlandais Boudewijn Zenden, les observateurs étrangers estiment que Kylian Mbappé peut faire gagner les Bleus presque à lui tout seul.

Comment Kylian Mbappé est-il aujourd'hui jugé à l'étranger, par des observateurs qui ne suivent pas le feuilleton de sa carrière jour par jour mais qui peuvent mesurer sa trajectoire, quatre ans après qu'il s'est révélé en Russie ? Comme un grand attaquant, bien sûr, et même davantage : comme le joueur qui peut mener les Bleus très loin, au Qatar. « Il sait presque tout faire : marquer, faire marquer, et il va tellement vite... énumère John Sivebaek (61 ans), vainqueur de l'Euro 1992 avec le Danemark. Dans les bons jours, il est capable de faire gagner son équipe à lui tout seul. »

lire aussi : Wilfrid Mbappé : « Je me suis vite rendu compte qu'il avait quelque chose » (1/4)

« Pour moi, Mbappé est encore meilleur qu'en 2018, juge l'ancien international Boudewijn Zenden (46 ans), passé par l'OM. Quand tu es entouré de joueurs de classe, soit tu perds ta place, soit tu joues encore mieux. Lui s'est vraiment transformé en star mondiale, aux côtés de Messi et Neymar, avec cette capacité à décider d'un match, à réussir des différences, à s'accorder avec eux. »

lire aussi : Lucas Hernandez : « Kylian Mbappé a pris en maturité »

« C'est devenu un phénomène, considère l'ancien Bordelais Fahid Ben Khalfallah (40 ans), ex-international tunisien qui vit en Australie. Même si ton équipe est moyenne, il est capable de lui faire gagner des matches. En quatre ans, il est parvenu à confirmer son énorme potentiel. Avec lui, tu as la garantie qu'il répondra présent dans les grands matches. »

Attaquant du PSG à la fin des années 1970, l'Argentin Carlos Bianchi (73 ans) estime que c'est dans sa capacité à marquer que son successeur à Paris a le plus progressé en quatre ans. « Il est devenu non seulement un joueur complet mais aussi un buteur, dit-il. J'ai toujours dit que le jour où il gagnerait en sang-froid sur les un contre un face au gardien, il serait encore plus grand. Il a beaucoup progressé en Coupe d'Europe comme en équipe de France. Pour moi, ça ne fait aucun doute qu'il va devenir le meilleur attaquant du monde. »

lire aussi : « Mbappé n'est encore qu'à 40 ou 50 % de son potentiel », selon le conseiller du PSG Luis Campos

Ancien entraîneur de West Ham et Newcastle, notamment, et aujourd'hui en Grèce (Aris Salonique), Alan Pardew apporte un témoignage plus nuancé. « Mbappé était superbe au Mondial 2018, mais quand on regarde son évolution ces derniers mois, il semble qu'elle ait été perturbée notamment par ses relations compliquées avec le PSG, avance le technicien anglais (61 ans). Le pouvoir que lui a accordé le PSG ne pourrait-il pas se retourner contre lui ? Mais je ne pense pas que ce problème va se poser dans ce tournoi, car Mbappé paraît plus libéré quand il joue avec les Bleus. Je crois qu'il va faire une grande Coupe du monde. »