Coupe du monde : Lucas Hernandez, forfait pour la compétition, mais opéré avec succès

AL WAKRAH, QATAR - NOVEMBER 22: Lucas Hernandez of France looks on during the FIFA World Cup Qatar 2022 Group D match between France and Australia at Al Janoub Stadium on November 22, 2022 in Al Wakrah, Qatar. (Photo by Ulrik Pedersen/DeFodi Images via Getty Images)
DeFodi Images / DeFodi Images via Getty Images AL WAKRAH, QATAR - NOVEMBER 22: Lucas Hernandez of France looks on during the FIFA World Cup Qatar 2022 Group D match between France and Australia at Al Janoub Stadium on November 22, 2022 in Al Wakrah, Qatar. (Photo by Ulrik Pedersen/DeFodi Images via Getty Images)

FOOTBALL - Gravement blessé au genou droit face à l’Australie et forfait pour le reste de la Coupe du monde, le défenseur de l’équipe de France Lucas Hernandez va désormais devoir s’armer de patience. Le défenseur gauche de 26 ans a été opéré avec succès à Innsbruck en Autriche, a annoncé son club le Bayern Munich dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 novembre, et pourrait ne pas revoir les terrains cette saison. .

« Après sa rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, Lucas Hernandez a été opéré avec succès jeudi soir à Innsbruck, par le professeur Christian Fink, a expliqué le Bayern Munich dans un communiqué. Le défenseur du Bayern va débuter sa rééducation dans les prochains jours à Munich », a ajouté le club bavarois.

Pour une telle blessure, la durée d’indisponibilité est généralement d’un minimum de six mois, ce qui met très probablement un terme à sa saison en Bavière (la dernière journée de Bundesliga est programmée le 27 mai, la finale de la Coupe d’Allemagne le 3 juin et la finale de la Ligue des champions le 10 juin).

Titulaire au poste de latéral gauche lors du premier match de la France remporté contre l’Australie (4-1), Lucas Hernandez s’est blessé tout seul, en voulant contrer un ballon sur l’action qui a amené le but australien à la 9e minute, et a dû être remplacé par son frère cadet, Théo, dès la 13e minute.

En 2018, il avait été l’une des révélations de l’équipe de France sacrée championne du monde en Russie, débarquant sans grandes références avant de s’imposer comme un titulaire incontournable du XI de Didier Deschamps.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi