Coupe du monde en novembre : des joueurs au top de leur forme, vraiment ?

Dimanche dernier, 17e minute de jeu à l'Ernst-Happel Station de Vienne. Dans une rencontre de Ligue des nations qui opposait l'Autriche à la Croatie (1-3), Marcelo Brozović s'écroule sur la pelouse, contraint de laisser sa place. Le lendemain, le verdict tombe et le milieu de l'Inter Milan souffre d'une lésion aux ischio-jambiers et devrait "manquer trois à quatre semaines de compétition" comme l'explique le médecin du staff croate. Une longue absence que les dirigeants nerazzurri ont du mal à accepter. Comme l'explique le Corriere dello Sport, l'Inter reproche à la Croatie d'avoir accordé trop de temps de jeu à Marcelo Brozović (notamment 90 minutes contre le Danemark) alors que ce dernier n'était pas au top de sa forme.

Une trêve internationale qui crispe encore un peu plus les relations entre clubs et sélections, chacun défendant ses intérêts sportifs. En l'espace d'une semaine et demie, la…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com