Coupe du monde de VTT descente : Amaury Pierron à 1 point du titre

Amaury Pierron, lors des Mondiaux aux Gets. (S. Boué/L'Équipe)

En tête du général depuis le début de la saison, Amaury Pierron est à un point de remporter la Coupe du monde de VTT de descente pour la deuxième fois de sa carrière, après 2018. Mais le Canadien Finn Iles peut encore mathématiquement lui ravir à Val di Sole, en Italie, la dernière manche de la saison.

Un petit point. C'est tout ce qui manque à Amaury Pierron pour remporter le classement de la Coupe du monde de VTT de descente pour la deuxième fois de sa carrière, après 2018. En tête du général depuis la première étape, le Français de 26 ans a dominé la saison en s'imposant sur 4 des 7 manches de l'année (à Lourdes, Fort William, Lenzerheide et Snowshoe). Avec un total de 1 245 points, il possède un matelas de 249 points d'avance sur le Canadien Finn Iles (2e, 996 points), qui peut encore mathématiquement - à 1 point près - lui ravir la tête.

Pierron espérait sans doute une fin de saison plus calme. À Mont-Saint-Anne, au Canada, pour l'avant-dernière étape de la saison, il suffisait au pilote français d'assurer une 25e place pour remporter officiellement le classement général de la Coupe du monde. Il a chuté et terminé 26e, loin de Finn Iles, qui s'est imposé à domicile et a donc considérablement réduit son écart sur le Français. Le Canadien est revenu à 249 points de l'Auvergnat, donc mathématiquement encore à portée du titre à l'issue de l'ultime manche.

Un top 60 suffit à Pierron

Comme sur chaque étape de la saison, 250 points seront attribués sur le week-end à Val di Sole. Habituellement, le premier des qualifs en récolte 50 et le vainqueur de la finale 200, les autres se voyant attribuer des points en fonction de leur position. Mais pour cette dernière manche décisive, aucun point n'est en jeu en qualification, et le gagnant des finales récoltera 250 points. Amaury Pierron devra terminer la course - sur le vélo - et dans les 60 premiers pour récolter le petit point qui le mettra à l'abri d'un improbable retour de Finn Iles.

Après une semaine très chargée aux Mondiaux des Gets, qui s'est soldée par une médaille d'argent, Pierron aura à coeur de bien terminer cette belle saison. D'autant que le Français visait clairement un doublé Coupe du monde/Championnats du monde : « Je suis un peu triste, la deuxième place n'est clairement pas celle que je visais aujourd'hui », confiait-il.

Déjà troisième du général l'an passé, Loris Vergier est lui de nouveau bien placé pour terminer sur le podium. Avec 758 points, il peut encore prétendre à la deuxième place, mais devra faire attention au Britannique Laurie Greenland, 4e avec 731 points. Loïc Bruni, couronné champion du monde pour la 5e fois le week-end dernier, n'aura pas grand-chose à jouer, mais tentera de finir la saison en beauté.

Nicole peut encore rêver de titre, mais...

Encore une fois, il faut sortir la calculatrice pour envisager le dénouement du classement féminin de cette Coupe du monde. La Suissesse Camille Balanche est toujours en tête, avec 1 335 points, devant l'Autrichienne Valentina Höll (1 216 points), tout juste championne du monde. À la troisième place, Myriam Nicole, 1 155 points, peut encore mathématiquement remporter le général de la Coupe du monde, comme elle l'avait fait en 2017. Mais la Française est consciente de son retard. « J'ai arrêté de compter les points », confiait-elle avant la finale des Mondiaux, où elle a terminé troisième après une erreur sur la fin de parcours.

Devant elle, l'affrontement s'annonce serré. Balanche est en tête du général depuis la première étape. Elle a remporté trois manches (Lourdes, Leogang et Snowshoe) et semblait filer vers le titre lorsqu'elle a chuté, le 5 août dernier, à l'entraînement à Mont-Saint-Anne. La Suissesse a subi une fracture de la clavicule. On pensait alors sa saison terminée, laissant l'opportunité à Höll ou Nicole, alors 2e, de lui ravir le titre. Mais trois semaines après sa fracture, Balanche était bien au départ des Mondiaux le week-end dernier, et elle s'est même classée 4e. Elle défendra donc ses chances à Val di Sole samedi et résister à "Vali" Höll, qui espère encore réaliser un exceptionnel doublé, à 20 ans.

Pour le verdict de cette saison de Coupe du monde de descente, rendez-vous samedi pour les finales femmes à partir de 12h30, puis pour les hommes à partir de 13h30.

La course femmes sera diffusée sur la chaine L'Equipe et la course hommes sur L'Equipe live.

Le classement général de la Coupe du monde

Hommes
1- Amaury Pierron, 1 245 points
2- Finn Iles (CAN), 996 points
3- Loris Vergier, 758 points
4- Laurie Greenland (GBR), 731 points
5- Andreas Kolb (AUT), 626 points
Femmes
1- Camille Balanche (SUI), 1 335 points
2- Valentina Höll (AUT), 1 216 points
3- Myriam Nicole, 1 155 points
4- Eleonora Farina (ITA), 951 points
5- Nina Hoffmann (ALL), 933 points