Covid-19 : après la bulle sanitaire, le retour du public en NBA ?

Loris Belin
·1 min de lecture

Après la bulle, le beau temps ? Si seulement… Un peu plus de deux mois après le sacre des Los Angeles Lakers dans un parc d'attraction privatisé et aseptisé par la NBA, la Covid-19 est loin d'avoir disparu du paysage. Il en fait désormais partie prenante, et oblige les ligues sportives du monde entier à s'adapter, voire à se réinventer. Dans cet exercice de style, le championnat nord-américain a fait fort avec un modèle inédit au succès indéniable. Le niveau de jeu était au rendez-vous avec des play-offs palpitants. Surtout, toutes les mesures préventives contre le virus se sont avérées efficaces, avec aucune contamination sur site.

Mais le sport ne peut être condamné à rester sous cloche. Pour les émotions tout d'abord, car rien ne vaudra les frissons d'une place en tribunes pour tout spectateur. Pour le portefeuille de la NBA aussi, et surtout. La bulle floridienne a été une rustine de grand luxe. Elle a permis à la ligue d'éviter 1,5 milliard de dollars supplémentaires de perte. Mais elle n'a pas non plus été la solution miracle avec des audiences TV en berne (-37% en play-offs) et au moins 700 millions de dollars envolés suite à l'annulation de quelques...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi