Covid-19 : face à l'explosion des cas, le football anglais hésite entre arrêt total et poursuite des matches

Célia Sommer
·1 min de lecture

50 : c'est le nombre de rencontres qui ont été reportées depuis Noël en Angleterre. En cause, une trop forte augmentation du nombre de cas de coronavirus au sein des effectifs. Entre le 21 et le 27 décembre, dix-huit cas positifs ont été détectés en Premier League, dont cinq à Manchester City, deux à Sheffield United et à Southampton. Un record depuis le début de la saison. Selon plusieurs médias dont The Guardian en Angleterre, le derby londonien de ce mercredi soir entre Tottenham et Fulham est également menacé d'un report, après la découverte de nouveaux cas de coronavirus. Rien ne va plus Outre-Manche et la situation paraît, à ce jour, incontrôlable.

Face à cette pluie de nouveaux cas, des voix commencent à s'élever. Elles réclament une suspension temporaire du championnat, pour une durée de deux semaines. Après sa défaite 5-0 face à Leeds mardi 29 décembre, l'entraîneur de West Bromwich Albion, Sam Allardyce, n'a pas hésité à prendre position sur le sujet. "La santé de chacun est ce qu'il y a de plus important. Lorsque j'entends que la nouvelle variante du virus se transmet 70% plus rapidement, la meilleure chose à faire est de mettre en...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi