Covid-19 : Pour la FFF, un manque à gagner de 24M d'euros depuis cet été

AFP
·1 min de lecture

"Depuis le 1er juillet, on est à -24 millions à peu près. Je ne pense pas que ça va augmenter avec le Covid car il y a l'espoir d'avoir des stades qui se rempliront en mars", a déclaré la N.2 de la Fédération Florence Hardouin, évoquant notamment les recettes de billetterie concernant les matches de l'équipe de France. Selon elle, il faut cependant jongler avec "l'autre incertitude" planant autour du nouveau diffuseur du championnat de France, le groupe Mediapro, en conflit avec la Ligue de football professionnel sur le paiement des droits télévisuels.

Sur l'ensemble du versement, "on prend 2,5%" en vertu de la convention liant la FFF à la LFP, ce qui représente "31 M EUR en prévisionnel", explique-t-elle. "On sait déjà que ce ne sera vraisemblablement pas le cas. Comme on a un minimum garanti de 14 M EUR, ce sera entre 14 et 31".

En 2018, Mediapro avait obtenu 80% des droits TV de la Ligue 1 pour 780 millions d'euros par an pour la période 2020-2024. Mais après avoir réglé son premier versement à la Ligue, le groupe sino-espagnol a refusé de verser les 172 millions attendus en octobre,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi