Covid-19 : Les Français désormais atteints d'une « épidémie de flemme »

motivation - D'après une étude, la crise sanitaire est venue profondément bouleverser nos modes de vie, en particulier chez les jeunes adultes

La crise sanitaire liée au Covid-19 continue d’avoir des conséquences sur la vie des Français. La Fondation Jean-Jaurès et l’Ifop ont publié une étude le 11 novembre dernier portant sur la transformation de nos modes de vie après ces deux dernières années de crise sanitaire. Cette période aurait ainsi profondément affecté l’état d’esprit, la motivation et le rapport à l’effort des Français.

Une perte de motivation

« Depuis la crise sanitaire, 30% des sondés déclarent être moins motivés qu’avant », met en avant le sondage. Cette part de personnes interrogées moins motivées depuis la crise sanitaire est même de 40% pour les 25-34 ans. Ce chiffre tombe à 21% pour les plus de 65 ans.

Plusieurs facteurs paraissent influer sur ce pourcentage, comme le fait de vivre, ou non, en région parisienne. 41% des Français vivant dans cette zone ont affirmé être moins motivés qu’avant la crise, contre 29% pour ceux vivant en zone urbaine hors région parisienne et 22% pour ceux résidant en région rurale.

Une vague de flemme aux multiples conséquences

En parallèle de cette baisse de la motivation, l’étude a également mis en avant une hausse de la fatigue ressentie après un effort physique (pour 41% des Français), et une baisse de la pratique de sport et d’activités physiques chez 28% des 18-24 ans. (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Les effets de la crise du Covid-19 sur les résultats des élèves ont été gommés, selon les évaluations nationales
Coronavirus : Comment la crise sanitaire a « dégradé » les conditions de travail des femmes
Coronavirus : Pourquoi de plus en plus de jeunes sont bénévoles depuis la crise sanitaire