Covid-19 : en Italie, des "pièces à câlins" dans les maisons de retraite pour prendre ses proches dans les bras

Bruce de Galzain
·1 min de lecture

En Italie, les maisons de retraite ont trouvé une solution pour que les résidents puissent enlacer de nouveau leurs proches. De larges voiles en plastique ont été installés pour laisser passer la tendresse, mais pas le virus.

"Même à travers ce plastique, c'est tellement beau..." Pour la première fois depuis près d'un an et le début de la crise sanitaire, Gina, 88 ans peut prendre son fils dans les bras. Ces derniers mois en Italie, des "pièces à câlins" ont fait leur apparition dans les maisons de retraite. En attendant le retour à une vie normale, elles permettent aux résidents de retrouver un peu de tendresse et d'enlacer leurs proches.

Le premier établissement a avoir imaginé ce concept de stanza degli abbracci se trouve dans le nord du pays, près de Venise. Depuis, le phénomène s'est étendu au reste de l'Italie, où la population est la plus âgée au monde, juste après le Japon. Seul inconvénient de ces câlins, ils se font désormais à travers un voile en plastique un peu rigide, mais qui protège d'une éventuelle contamination. Loin de s'en plaindre, Gina se souvient de sa première fois : "Ça laisse énormément d'émotion dans le coeur. De pouvoir se parler, se voir, se toucher... Quand j'ai donné la main à mon fils, il m'a dit 'Maman, serre-moi la main'."

C'est tellement émouvant, on sent vraiment la chaleur, l'affection de l'intérieur.

Gina, résidente d'une maison de retraite

Ces moments de retrouvailles sont extrêmement importants et d'une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi