Covid-19 : la Ligue de football professionnel lance "un SOS" après avoir perdu 1,3 milliard d'euros, le secteur est "sinistré"

franceinfo
·2 min de lecture

La Ligue de football professionnel lance un appel d'urgence pour combler ses pertes d'1,3 milliard d'euros dues notamment à l'absence de spectateurs pendant les matchs en raison de la pandémie de Covid-19. "Il y a un SOS, c'est un secteur sinistré au moment où on se parle", a déclaré jeudi 11 février sur franceinfo Jean-Pierre Caillot, président du stade de Reims, président du collège de Ligue 1.

franceinfo : Quelle est la situation ?

Jean-Pierre Caillot : Cela fait un an qu'on fait du spectacle sans spectateurs, qu'on n'a plus de VIP, qu'on a eu la défaillance de l'un de nos diffuseurs. Le foot est en grand danger et aujourd'hui la direction nationale de contrôle et de gestion estime les pertes des clubs de foot à 1,3 milliard. Donc, oui, il y a un SOS, c'est un secteur sinistré au moment où on se parle.

Est-ce un SOS en direction de l'État ?

Absolument pas. Le SOS est général. On a eu une démarche vis-à-vis de nos charges. Il s'agit des salaires de nos joueurs avec lesquels on a trouvé un accord au regard de tous les points pour essayer de combler ce trou et passer la crise.

"Ce que peu de gens savent c'est que les clubs de foot sont de très gros contributeurs aux impôts puisque les joueurs gagnent bien leur vie mais paient beaucoup d'impôts, les clubs de la même façon."

Jean-Pierre Caillot, président du stade de Reims

à franceinfo

On est des employeurs régionaux importants, donc on contribue à l'économie quand tout va bien et actuellement ça va mal comme d'autres secteurs (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi