Covid-19 : combien de morts si la prescription d'hydroxychloroquine avait été généralisée ?

Julien Hernandez, Rédacteur scientifique
·2 min de lecture

Qui défend encore la prescription d'hydroxychloroquine (HCQ) dans le cadre de la Covid-19 ? Comme nous le disions dans notre précédent article « Fin de partie pour la chloroquine », ses antécédents empiriques dans le traitement de maladies virales telles que le chikungunya ou le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) n'ont jamais joué en sa faveur. Aussi, le rationnel préclinique, qui était le socle de l'argumentation pour promouvoir son utilisation a été considérablement mis à mal par une expérience publiée dans la revue Nature. Cette dernière a clairement démontré que le mécanisme d'action par lequel on pensait que l'HCQ pouvait agir en tant qu'antiviral contre le SARS-CoV-2 était obsolète. Une récente méta-analyse prépubliée enfonce le clou : la prescription d'hydroxychloroquine dans les essais cliniques randomisés sélectionnés accroît la mortalité relative (c'est-à-dire par rapport à la mortalité « normale » de la Covid-19) des malades atteints de la Covid-19 de 2 à 20 %. 

Une méta-analyse collaborative

Les chercheurs sont partis du constat que des ressources colossales avaient été allouées à la réalisation d'essais randomisés contrôlés concernant l'HCQ. C'est donc tout naturellement qu'ils ont souhaité évaluer l'effet de cette thérapeutique sur les malades de la Covid-19. Les essais inclus dans la méta-analyse devaient être au minimum randomisés et contrôlés. Le contrôle par placebo et les procédures d'aveuglement n'étaient pas obligatoires. Les informations recherchées concernaient avant tout la mortalité toutes causes confondues, et les études qui ne prodiguaient pas d'informations assez claires sur la question étaient exclues. 

Après avoir fait le tri dans la littérature scientifique, les investigateurs ont retenu 28 essais, 8 publiés, 6 en préprint et 14 non publiés. Vingt-six de ces publications concernaient l'HCQ et une grande partie de l'échantillon provenait des études Recovery et de Solidarity. Les essais ont majoritairement évalué l'HCQ chez des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura