« Le Covid peut tout ruiner sur le Tour », explique Tadej Pogacar

Tadej Pogacar lors du protocole à la fin de la 8e étape. (E. Garnier/L'Équipe)

Satisfait de sa troisième place à l'arrivée à Lausanne, le Maillot Jaune était surtout préoccupé par le Covid qui a rattrapé son équipe, son coéquipier Vegard Laengen ayant quitté le Tour samedi.

« Aviez-vous ciblé cette 8e étape ?
Je savais que le final était assez bon pour moi, pas le meilleur possible, mais assez bon. Quand j'ai vu les autres équipes contrôler le peloton aujourd'hui, je m'attendais à un sprint à la fin. Je me suis battu pour la victoire mais je n'étais pas le plus rapide, visiblement. Troisième, c'est encore très bien pour moi.

lire aussi

Van Aert vainqueur à Lausanne, Pogacar conserve le Maillot Jaune

Avez-vous souffert de la chaleur ?
La première moitié de l'étape, ça allait, puis il a fait très chaud, ça bougeait, c'était nerveux. Je me sens mieux quand il pleut, incontestablement. Mais même quand les conditions sont difficiles comme aujourd'hui, même si je ne me sens pas aussi bien, ce sont les mêmes pour tout le monde.

Votre équipier Vegard Laengen a dû quitter le Tour, positif au Covid-19...
Oui, il était le gars costaud de l'équipe, très fort et en bonne condition. Il représentait notre train pour nous mener partout, il entraînait l'équipe derrière lui. Ce sera dur sans lui mais je pense que même à sept, on peut réussir à défendre le maillot jaune jusqu'à Paris.

« Nous ne pouvons pas risquer de courir malades alors il faut prendre le virus au sérieux »

Le Covid vous préoccupe-t-il ?
Oui c'est une vraie préoccupation. Deux coureurs ont été affectés (avec Geoffrey Bouchard). Cette pandémie est là, et malheureusement nous ne sommes pas épargnés, nous ne pouvons pas risquer de courir malades alors il faut prendre cela au sérieux. Nous sommes tous les jours sur la route, en montagne il y a beaucoup de monde qui vous encourage et vous crie dessus. C'est quelque chose que j'aime beaucoup mais qui augmente les possibilités d'être infectés par le virus. J'espère que tout ira bien jusqu'à la fin.

lire aussi

Toute l'actualité du Tour de France

Quel est votre protocole au sein de l'équipe UAE ?
On se teste tous les trois jours, certains tous les deux jours même. Hier (vendredi) soir, on était tous négatifs, puis au cours de la nuit Vegard a eu mal à la gorge. Il s'est donc retesté ce (samedi) matin et il a eu un résultat positif. C'est vraiment une situation préoccupante. Le Covid peut tout ruiner sur le Tour. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles