Covid : la Premier League en eaux troubles

·1 min de lecture

C'est reparti pour un tour. Ce jeudi 16 décembre, la Premier League a annoncé le report de cinq matchs de la dix-huitième journée de Premier League. Manchester United-Brighton a été la première affiche déprogrammée, suivie quelques heures plus tard de quatre autres : Southampton-Brentford, Watford-Crystal Palace, West Ham-Norwich et Everton-Leicester. Ces cinq rencontres portent ainsi à neuf le nombre de matchs reportés depuis la nouvelle flambée de l'épidémie de Covid-19 au Royaume-Uni. Un retour en force dû au variant Omicron qui fait grimper à vitesse grand V le nombre de cas positifs en Angleterre (76 497 nouveaux cas ce 16 décembre, un "record" en 2021) et qui sème la pagaille au sein du championnat anglais. Outre les reports, plusieurs équipes comme Chelsea et Liverpool, jusque-là épargnées, enregistrent à leur tour des cas positifs dans leur effectif. De quoi affoler la Premier League ? Pas vraiment.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles