Crise Qatar Paris : Le PSG délocalisé dans un autre pays ?

Depuis plusieurs semaines, le PSG et la mairie de Paris se mènent une véritable guerre autour du rachat du Parc des Princes. Mais ce samedi, Anne Hidalgo a annoncé qu'elle ne bougera pas de ses positions et que le stade parisien ne sera pas à vendre. Face à cette décision, une folle idée pourrait bien émerger au sein de la direction du PSG.

Depuis quelques semaines maintenant, le PSG et la mairie de Paris sont engagés dans un véritable bras de fer. Le club de la capitale aimerait être propriétaire du Parc des Princes afin d’entamer des travaux de rénovation et d’agrandissement du stade. Cependant, Anne Hidalgo s’oppose fermement à cette idée et ne semble pas prête de bouger de ses positions.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Hidalgo ne bouge pas de ses positions pour la vente du Parc des Princes

Dans les colonnes du Parisien ce samedi, la maire de Paris a annoncé que le Parc des Princes n’était « pas à vendre » et qu'il ne « sera pas vendu » au PSG, ajoutant qu'il s'agit d'une « position ferme et définitive ». Cette décision a déçu et surpris le club de la capitale, mais pas seulement.

«Combien de temps avant que le PSG propose de jouer ses matchs à domicile au Qatar ?»

Sur son compte Twitter, le journaliste de RMC Gilbert Brisbois s’est indigné du bras de fer engagé entre la mairie…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com