Cristiano Ronaldo éternel, Bruno Fernandes trop facile... ce qu'il ne fallait pas manquer du week-end européen

Andréa La Perna
·1 min de lecture

• Ronaldo et Zlatan ont trouvé la fontaine de jouvence

Il est d’usage de dire que la carrière d’un athlète de haut niveau décline une fois qu’il passe la barrière de la trentaine. Mais il arrive que des monstres physiques continuent de dominer la concurrence malgré le poids des années, quand certains joueurs ont déjà entamé une seconde vie. LeBron James, Roger Federer ou encore Zlatan Ibrahimovic font évidemment partie de ceux-là. Ce dernier, auteur d’un doublé avec Milan contre Crotone (4-0), a d’ailleurs franchi le cap des 500 buts inscrits en club à maintenant 39 ans.

La veille, c’est Cristiano Ronaldo qui y allait de son record, du haut de ses 36 ans tout juste soufflés. En ouvrant le score contre l’AS Rome lors de la victoire de la Juventus Turin (2-0), le Portugais a tout simplement marqué son 300e but en compétition officielle depuis qu’il a fêté ses 30 ans (clubs et sélection compris). Vertigineux.

• C’est trop facile pour Bruno Fernandes

On le savait comme un poisson dans l’eau à Manchester United depuis le début de l’année 2020. On le savait essentiel à la bonne...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi